Combat l’humidité, les vers à bois et les champignons. Et répare les dégâts.

Traiter efficacement le ver à bois ? Commencez par en reconnaître le type

Traiter efficacement le ver à bois n’est possible qu’à condition de savoir quel type de ver à bois a élu domicile dans vos boiseries. C’est pourquoi Protector vous dispense une formation éclair pour vous permettre de les identifier. De quoi savoir immédiatement à quel indésirable vous avez affaire parmi les quatre types de vers à bois.  

Le capricorne des maisons

protector le ver de bois le capricorne des maisons larves protector le ver de bois le capricorne des maisons

Ce type de ver à bois affectionne tout particulièrement le bois de résineux. En raison de l’utilisation mondiale de ce type de bois dans le secteur de la construction, le capricorne des maisons se trouve désormais partout dans le monde. Ce qui ne facilite en rien le traitement de ce ver à bois.

À quoi reconnaît-on le capricorne des maisons ?

Le capricorne des maisons :

  • mesure 1de 0 à 20 cm de long ;
  • a des élytres recouverts de poils gris ;
  • présente deux points brillants au niveau du thorax ;
  • est de couleur brun terne ou noir ;
  • a de longues antennes ;
  • se loge dans vos boiseries pendant 2 à 4 ans sous forme de ver, avant de se transformer en coléoptère ;
  • donne des larves actives d’avril à septembre.

Comment le capricorne des maisons s’attaque-t-il à votre bois ?

Un capricorne des maisons a élu domicile dans vos boiseries ? Vous le remarquerez à ceci :

  • orifices d’envol de forme ovale à la structure striée ;
  • tassement grossier de sciure dans les galeries ;
  • boursouflures sur la surface du bois ;
  • bruit de rongement des larves, surtout perceptible les jours de chaleur et qui peut être très agaçant.

 

Comment traitons-nous ce type de ver à bois ? Découvrez tous les détails ici !

 

La petite vrillette

protector le ver de bois la petite vrillette protector le ver de bois la petite vrillette dommages

Ce type de ver à bois, également appelé ver de bois ou vrillette domestique, se trouve dans toute l’Europe. Il se loge principalement dans les bois de construction, les meubles et les sculptures en bois. La petite vrillette affectionne tout particulièrement les environnements humides, faiblement éclairés, raison pour laquelle elle privilégie surtout les greniers, les vieilles maisons et les châteaux. Ce ver à bois menace vos boiseries ? Traitez-le avant qu’il soit trop tard !

À quoi reconnaît-on la petite vrillette ?

La petite vrillette :

  • a une coloration allant du brun chocolat au noir ;
  • est de forme cylindrique et mesure de 2,5 à 5 mm de long ;
  • présente des rangées de points sur ses élytres ;
  • pond des larves qui éclosent après 4 semaines et qui pénètrent directement dans le bois. Elles y séjournent ensuite de 2 à 4 ans.

Comment la petite vrillette s’attaque-t-elle à votre bois ?

Vos boiseries présentent les signes suivants ? Il est fort probable qu’elles soient la proie de la petite vrillette. Il est fortement recommandé de traiter ce ver à bois sans tarder :

  • petits amas de sciure fine sur ou sous le bois attaqué ;
  • petits orifices d’envol d’un diamètre de 1 à 3 mm à la surface du bois ;
  • bruit de rongement des larves, surtout perceptible les jours de chaleur et qui peut être très agaçant.

 

Comment traitons-nous ce type de ver à bois ? Découvrez tous les détails ici !

 

La grosse vrillette

protector le ver de bois la grosse vrillette protector le ver de bois la grosse vrillette dommages

La grosse vrillette est aussi connue sous le nom de « grand ver à bois » ou d’« horloge de la mort ». Elle doit cette appellation aux petits bruits secs qu’elle fait en frappant le bois, avec sa tête ou son thorax, pour attirer un éventuel partenaire.

Ses terrains de prédilection ? Les charpentes et poutres anciennes, a fortiori si elles sont attaquées par l’humidité et les champignons. Vos boiseries sont la proie de la grosse vrillette ? Traitez ce ver à bois sans plus attendre.

À quoi reconnaît-on la grosse vrillette ?

La grosse vrillette :

  • séjourne au stade larvaire dans le bois pendant 3 à 5 ans ;
  • peut atteindre 10 mm de long au stade d’insecte ;
  • se développe plus rapidement dans du bois humide ;
  • est tachetée et a une robe brun foncé ;
  • atteint 5 à 7 mm de long et 4 mm d’épaisseur au stade de coléoptère adulte.

Comment la grosse vrillette s’attaque-t-elle à votre bois :

Vous remarquez les signes suivants ? Il est fort probable que la grosse vrillette se soit nichée dans vos boiseries. Le mot d’ordre ? Traiter rapidement ce ver à bois :

  • orifices d’envol rond ;
  • sciure granuleuse avec des particules de forme lenticulaire ;
  • bois pourri ;
  • abouts de poutre encastrés attaqués ;
  • bruit de rongement des larves, surtout perceptible les jours de chaleur et qui peut être très agaçant.

 

Comment traitons-nous ce type de ver à bois ? Découvrez tous les détails ici !

 

Le lyctus

protector le ver de bois le lyctus protector le ver de bois le lyctus dommages

Le lyctus, ou lyctus brun, se loge de préférence dans les parquets, les meubles et les panneaux en bois. Son menu favori ? Les essences feuillues des régions tempérées et tropicales, riches en amidon. Cet insecte indésirable a fait son apparition dans nos contrées avec l’importation d’essences de bois tropicales.

La solution ? Un traitement immédiat de ce ver à bois.

À quoi reconnaît-on le lyctus ?

Le lyctus :

  • mesure de 2 à 6 mm de long ;
  • craint la lumière (photophobe) ;
  • est de couleur rouge-brun à noir ;
  • a un thorax de forme trapézoïdale.

Comment le lyctus s’attaque-t-il à votre bois ?

Vous êtes convaincu qu’un lyctus s’est attaqué à vos boiseries ? Pour confirmer vos craintes, vérifiez la présence des symptômes suivants :

  • dépôt de sciure fine ressemblant à du talc sur la surface du bois ;
  • orifices d’envol de 1 à 2 mm ;
  • bruit de rongement des larves, surtout perceptible les jours de chaleur et qui peut être très agaçant.

 

Comment traitons-nous ce type de ver à bois ? Découvrez tous les détails ici !

 

Vous pensez qu’un ver à bois s’est attaqué à vos boiseries ou vous souhaitez en savoir plus sur Protector . Envoyez-nous un e-mail à l’adresse info@protector.be.

Vous aimeriez l’avis d’un spécialiste ? Appelez gratuitement le 0800 30 163.
Demandez un complément d’information sans engagement.

 

Plus d’infos ?

info@protector.be


Appelez-nous gratuitement, 24 h/24

0800 30 163


Un devis gratuit ?

Contactez-nous dès aujourd’hui.


Vous cherchez un expert Protector près de chez vous ?

Poussez la porte d’un de nos bureaux locaux :

Anvers 03 808 40 62
Bruxelles 02 526 07 70
Charleroi 0477 53 01 00
Courtrai 050 58 09 54
Dinant 0477 53 01 00
Gand 09 298 20 13
Hasselt 0475 96 97 97
Louvain 016 98 04 77
Liège 04 268 18 49
Mons 065 68 07 81
Namur 0477 53 01 00
Ostende 050 58 09 54


Par province

Anvers
03 808 40 62
 
Brabant Flamand
016 98 04 77
 
Bruxelles
02 526 07 70
 
Flandre-Occidentale
050 58 09 54
 
Flandre-Orientale
09 298 20 13
 
Hainaut
065 68 07 81
 
Liège
04 268 18 49
 
Limbourg
0475 96 97 97
 
Namur
0477 53 01 00
 

Membre de

protector lid van het wetenschappelijk ten technisch centrum voor het bouwbedrijf

protector lid van de confederatie bouw

PROTECTOR BELGIUM

Siège social
Rue de Biestebroeck 2A
1070 Bruxelles
02 526 07 70
info@protector.be

Contact régionaux

Anvers 03 808 40 62
Bruxelles 02 526 07 70
Charleroi 0477 53 01 00
Courtrai 050 58 09 54
Dinant 0477 53 01 00
Gand 09 298 20 13
Hasselt 0475 96 97 97
Louvain 016 98 04 77
Liège 04 268 18 49
Mons 065 68 07 81
Namur 0477 53 01 00
Ostende 050 58 09 54

 

Created by LOFT 33