Combat l’humidité, les vers à bois et les champignons. Et répare les dégâts.

Comment reconnaître le ver à bois ?

protector houtworm

Reconnaître un ver à bois n’est pas une sinécure. Vous repérez de petits trous sur votre parquet ou de la poussière sur les poutres porteuses de votre toit ? Vous avez affaire à un ver à bois. Il se niche dans vos boiseries pour deux à quatre ans et il y creuse un dédale de galeries. Il se transforme ensuite en coléoptère et quitte vos boiseries. Attention : cela ne veut pas dire que vous êtes sauvé. En effet, un ver à bois n’est jamais seul…

Quels problèmes un ver à bois cause-t-il avant que vous le repériez ?

Souvent très difficilement et très tardivement. Il faut en effet 2 à 4 ans pour qu’un ver de bois se transforme en coléoptère xylophage. Pendant cette période, la larve creuse un labyrinthe infini de galeries, sans que vous le remarquiez. Si vous voyez un petit trou ou de la sciure de bois, c’est que le xylophage adulte s’est envolé et a terminé son œuvre de destruction. Mais un ver de bois n’est jamais seul. Vous découvrez de nouveaux trous? Il est temps de réagir. Cela signifie en effet que les insectes apprécient votre bois. Les coléoptères xylophages sont courants en Belgique. Il y a donc de grands risques pour qu’ils reviennent s’installer dans votre bois.

Un ver à bois est une larve de coléoptère xylophage, également appelé vrillette. Lorsque vous le repérez, il a déjà causé pas mal de dégâts. Son terrain de jeu favori ? La charpente du toit, les poutres de plancher et les planchers en bois de votre maison.

La femelle pond ses œufs dans les fentes du bois. Si la température est comprise entre 12 et 35 °C, les larves deviennent des vers à bois, qui se nourrissent de votre bois et percent des trous dans vos meubles, vos escaliers, vos poutres et vos planchers. Au fur et à mesure que le ver à bois se transforme en coléoptère adulte, il se creuse un chemin vers l’extérieur et cherche une femelle pour se reproduire. Si celle-ci pond à nouveau ses œufs dans votre bois, le cycle se répète sans fin.

Conséquence ? La structure en bois de votre maison s’affaiblit de plus en plus. Les poutres, planchers et escaliers attaqués finissent par se fissurer. Reconnaître le ver à bois est donc essentiel. Encore faut-il l’éliminer au plus vite.

 

Vous pensez qu’un ver à bois s’est attaqué à vos boiseries ou vous souhaitez en savoir plus sur Protector . Envoyez-nous un e-mail à l’adresse info@protector.be.

Vous aimeriez l’avis d’un spécialiste ? Appelez gratuitement le 0800 30 163.
Demandez un complément d’information sans engagement.

 

Plus d’infos ?

info@protector.be


Appelez-nous gratuitement, 24 h/24

0800 30 163


Un devis gratuit ?

Contactez-nous dès aujourd’hui.


Vous cherchez un expert Protector près de chez vous ?

Poussez la porte d’un de nos bureaux locaux :

Anvers 03 808 40 62
Bruxelles 02 526 07 70
Charleroi 0477 53 01 00
Courtrai 050 58 09 54
Dinant 0477 53 01 00
Gand 09 298 20 13
Hasselt 0475 96 97 97
Louvain 016 98 04 77
Liège 04 268 18 49
Mons 065 68 07 81
Namur 0477 53 01 00
Ostende 050 58 09 54


Par province

Anvers
03 808 40 62
 
Brabant Flamand
016 98 04 77
 
Bruxelles
02 526 07 70
 
Flandre-Occidentale
050 58 09 54
 
Flandre-Orientale
09 298 20 13
 
Hainaut
065 68 07 81
 
Liège
04 268 18 49
 
Limbourg
0475 96 97 97
 
Namur
0477 53 01 00
 

Membre de

protector lid van het wetenschappelijk ten technisch centrum voor het bouwbedrijf

protector lid van de confederatie bouw

PROTECTOR BELGIUM

Siège social
Rue de Biestebroeck 2A
1070 Bruxelles
02 526 07 70
info@protector.be

Contact régionaux

Anvers 03 808 40 62
Bruxelles 02 526 07 70
Charleroi 0477 53 01 00
Courtrai 050 58 09 54
Dinant 0477 53 01 00
Gand 09 298 20 13
Hasselt 0475 96 97 97
Louvain 016 98 04 77
Liège 04 268 18 49
Mons 065 68 07 81
Namur 0477 53 01 00
Ostende 050 58 09 54

 

Created by LOFT 33